Retrouvez-nous sur

Port du masque dans les Villes de plus de 10.000 habitants

À partir du 29 août 2020 le port du masque est obligatoire sur tout le territoire communal des villes bas-rhinoises de plus de 10.000 habitants. À Brumath le port du masque est recommandé.

Communiqué de la Préfecture du Bas-Rhin

Face à l’évolution sanitaire dans les zones denses, en lien étroit avec les autorités sanitaires et après échange avec les élus, Josiane Chevalier, Sous-Préfète du Bas-Rhin a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les communes de plus de 10.000 habitants.

  • Dans les sept communes de plus de 10.000 habitants de l’Eurométropole de Strasbourg : Strasbourg, Schiltigheim, Illkirch-Graffenstaden, Lingolsheim, Bischheim, Ostwald, Hoenheim,
  • Ainsi que dans les six autres communes de plus de 10.000 habitants du département : Haguenau, Sélestat, Bischwiller, Obernai, Saverne, Erstein.

Le port du masque à Brumath est fortement recommandé

La Ville de Brumath n’est pour le moment pas nommément citée dans l’arrêté préfectoral. La population Brumathoise dépassant les 10.000 habitant, nous incitons fortement tous nos concitoyens à porter le masque en toutes circonstances.

Dans le Bas-Rhin, les indicateurs de contrôle de l’épidémie poursuivent leur évolution à la hausse depuis plusieurs semaines, avec une accélération inquiétante ces derniers jours, en particulier chez les jeunes.

Le taux d’incidence continue en effet de doubler chaque semaine. Il est désormais de 31 nouveaux cas pour 100.000 habitants (contre 16 la semaine précédente, 6 deux semaines plus tôt). Le taux atteint même 91 nouveaux cas chez les 20-29 ans qui, le plus souvent asymptomatiques, contribuent à diffuser le virus sans le savoir.

Le respect des gestes barrières est indispensable pour se protéger et protéger les autres. Le port du masque en particulier réduit fortement les risques de transmission du virus.

Les mesures déjà en vigueur (port du masque obligatoire dans les lieux publics clos ainsi que – sur décision préfectorale – sur les marchés non couverts, vides greniers, brocantes et tout rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique) ainsi que les actions de prévention menées restent en vigueur pour freiner le rebond épidémique, en particulier dans les communes les plus densément peuplées et avec d’importants flux de population.

Retour à la liste
Remonter en haut de page