Accueil | Plan du site | Contact | Mentions légales |  

Système d'alertes

La Ville de Brumath met à votre disposition un service d'alertes météorologiques, travaux, santé...
Pour les recevoir par email, abonnez-vous à ce service.
S'abonner aux alertes météo de la mairie de Brumath

L'Archive du mois de novembre : le livret du soldat


L'archive du mois se penche sur un document extrait d'un fonds privé, un document « familial », qui nous permet quelque peu d' « humaniser » les listes des soldats morts aux combats, et dont nous faisons mémoire en ce mois célébrant la fin de la première guerre mondiale. Cette archive est le livret militaire d'un soldat, celui de George Krebs, notre peintre brumathois.

En effet, dans les archives privées de la famille se trouvait le livret militaire du peintre. Ce document est une première source pour retracer le parcours « militaire » d'une personne, chaque étape importante étant notifiée.

Ce livret lui a été remis à son entrée en le 9 mars 1916 (22 ans) au sein du « II Rekr.-Dep. Ers.-Batl. I. R. 18 ». La première page de ce livret permet de présenter l'état civil de son détenteur. Ainsi, il est rappelé que Georges Krebs est né à Brumath, qu'il est artiste peintre, ou encore que lors de son entrée dans l'armée, son père est mort. Nous disposons aussi d'informations sur son physique : mesurant 1m75, charpenté... En vérité, ces premières pages sont similaires à celle d'un passeport ou d'une carte d'identité.


Les présentations faites, les pages suivantes rapportent les états de service du soldat. Nous apprenons ainsi que Georges Krebs a reçu la croix de fer 2° classe. Bien que cette décoration militaire allemande récompense un fait de guerre, elle perdit quelque peu de son prestige lors de ce conflit car elle fut attribuée environ 5 millions de fois pour la 2° classe...

 

Son équipement est aussi répertorié

Par exemple, une note précise que le soldat George Krebs dispose du masque à gaz n°2 Cet appareil est devenu indispensable pour les soldats, suite à l'évolution du conflit. En effet, dès 1915, les Allemands et les Alliés eurent recours aux attaques chimiques à grande échelle, car, dans cette guerre de position, les gaz pouvaient s'infiltrer partout dans les tranchées, les abris, les casemates. Le premier gaz asphyxiant est utilisé par les allemands en avril 1915 aux alentours d'Ypres. Il causera la mort, en trois quart d'heure, de 5000 morts. La réplique du camp d'en face est rapide, et les deux camps s'affrontent ensuite dans une course pour améliorer les techniques de protection (masque à gaz), tout en rendant plus terribles ces gaz (comme le gaz moutarde employé par les allemands à partir de juillet 1917). Pour préparer au mieux, et tenter de rassurer ses hommes face à cette menace, l'armée allemande présente à la fin du présent livret, un petit aide-mémoire sur les bonnes attitudes à adopter « faites confiance à votre masque », « faites attention constamment au vent et au temps. L'ennemi utilisera principalement la nuit et les premières heures du matin pour son attaque au gaz. C'est pourquoi ne vous séparez jamais de votre masque, y compris durant votre repos, les repas, les travaux... »

Le cahier sert aussi à tenir le compte de la paye du soldat, ainsi que celui des permissions. Le soldat George Krebs a ainsi pu revenir à Brumath deux fois dans l'année 1917. Ces permissions sont nécessaires pour éviter que le moral des soldats ne soit au plus bas, mais aussi pour freiner la chute de la natalité et soutenir la vie économique (surtout dans le secteur agricole, où le manque de bras entrainait la baisse de productivité).

Pour finir, ce livret constitue aussi une source intéressante sur le suivi sanitaire mis en place par l'armée pour ses soldats. On apprend par exemple que le soldat Krebs a été vacciné contre le choléra, le typhus... Un tableau recense précisément ses passages dans les hôpitaux militaires en 1916 à Varsovie, ou en 1918 à Liège.

En tous les cas, le livret militaire fait partie des nombreuses sources qui peuvent vous permettre de reconstituer l'histoire militaire de vos ancêtres durant la Grande Guerre.

Ce document d'archives est consultable aux Archives municipales et communautaires de Brumath.

Sources

Archives municipales et communautaires de Brumath, Fonds George Krebs. 18S48 Vie militaire : livret militaire (1916-1918).

Sitographie

http://archives.bas-rhin.fr/rechercher/recherches-specialisees/anciens-combattants/

Pour en savoir plus

Archives municipales et communautaires de Brumath : 43, route de Geudertheim - 67710 BRUMATH.
Tél. 03.88.52.97.47. - Courriel : archives@brumath.fr
Horaires d'ouverture : mardi et jeudi de 13h30 à 17h.

Agenda Dimanche 16 décembre

<<     Décembre 2018    >>
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Brumath pratique

Carte interactive de Brumath

carte interactive de la commune de Brumath

Vous souhaitez être tenu régulièrement informé de l'actualité de Brumath: abonnez-vous à notre lettre d'information.



Se désabonner

Retrouvez-nous aussi sur notre page Facebook
Découvrez le site de la Communauté d'Agglomération de Haguenau
Ville de Brumath   4 rue Jacques Kablé   BP 28 67171 BRUMATH Cedex   Tél. 03 88 51 02 04 - Fax. 03 88 51 83 45   Contact: info@brumath.fr