Accueil | Plan du site | Contact | Mentions légales |  

Actualité Toute l'actualité

Election de Miss Brumath 2017

Inscriptions ouvertes

Second tour des élections présidentielles

Résultats à Brumath

Inscription en classes maternelles, CP et périscolaires

Dates et réunion d'information

Réseau 67 : un nouvel arrêt pour la ligne 201

Général Duport

Prévention des intoxications au monoxyde de carbone

Avez-vous pris vos précautions?

Sécurité aux abords des écoles de Brumath

Communiqué de presse

Création d'une zone de rencontre dans le centre historique

À partir de mi-août 2016

Ambassadeurs du tri

Depuis le 6 juin 2016

Infobest Kehl - Strasbourg

Permanences d'un conseiller bilingue de Pôle Emploi à l'Infobest

Tarification des transports scolaires

Rentrée 2016 / 2017

Réouverture de l'aire de jeux située près du Centre Culturel

Depuis le 4 mai 2016

Amélioration de la sécurité aux abords des écoles

Premiers aménagements

MarchéBus

Depuis le 4 mars 2016

Comment réagir en cas d'attaque terroriste ?

Quelques instructions pratiques

Démarches administratives en ligne

Via le site "mon service public"

Recueil des actes administratifs

Possibilité de consulter le recueil des actes administratifs de la Ville

Espace Info Énergie Nord-Alsace

Permanences d'un conseiller à Brumath

Système d'alertes

La Ville de Brumath met à votre disposition un service d'alertes météorologiques, travaux, santé...
Pour les recevoir par email, abonnez-vous à ce service.
S'abonner aux alertes météo de la mairie de Brumath

L’Archive du mois de Février :

Le Terrier

 

      Savez-vous que le plus vieux des documents conservés aux Archives de Brumath date de 1718 ? Ce registre, nommé terrier, incarne le parfait outil de l’administration territoriale durant l’Ancien régime.

 

 

Le  terrier de 1718 est en fait divisé en 5 registres (un registre pour chaque lieu-dit), dont certains peuvent atteindre une épaisseur de 20 cm. Celui auquel nous nous intéressons aujourd’hui porte sur le lieu-dit « Oberfeld ».

Pour bien comprendre l’intérêt de ce document, il faut le replacer dans son contexte, celui du fonctionnement des institutions de l’Ancien Régime, et notamment celui des seigneuries. Ces dernières  sont des ensemble de terres, ou plus exactement des propriétés foncières, dont découlent droits et redevances. Le seigneur, propriétaire direct ou éminent des biens fonciers de la seigneurie, peut décider de confier à des paysans (tenanciers ou censiers) ces terres contre des redevances.

Cependant, comme nous pouvons le lire dans les premières pages du registre, il était parfois difficile pour un seigneur, ici le « Comte de Hanau – Lichtenberg », d’avoir une perception claire de la situation, notamment en ce qui concerne les propriétaires des parcelles. A Brumath, tout comme dans d’autres seigneuries, ces terres se transmettent par hérédité, sans qu’il y ait forcément traces écrites de ces changements. D’autre part, on craint que, si le terrier n’est pas rédigé, les droits du seigneur ne se perdent, certains propriétaires refusant de « passer titre nouvelle (…) s’ils n’y sont contraints ». C’est pour répondre à ces problèmes qu’un terrier est élaboré.

 

Revenons donc à l’étude de notre terrier. Le registre s’ouvre par un préambule, avec notamment la retranscription de la lettre de terrier. En effet, le seigneur qui souhaitait rénover son terrier ne pouvait le faire, à partir du XVIII° siècle, de son seul fait : une autorisation de la cour de justice était nécessaire. Cette dernière délivrait alors des lettres à terrier pour contraindre les vassaux et censitaires à présenter leur titre.

 Vient ensuite la liste des parcelles. Pour chacune, il est inscrit le nom du propriétaire, qui reconnait devoir un cens ou un service annuel au seigneur. Des mentions marginales précisent aussi le devenir de certaines parcelles et leur changement de propriétaire.

 

Précisons qu’en 1717-1718, la seigneurie de Brumath a conduit un autre bouleversement, qui peut aussi inciter le comte de Hanau Lichtenberg à commander la rédaction d’un terrier. Depuis 1226, les seigneurs de Brumath étaient les vassaux de l’archevêque de Mayence. En 1717, le comte Jean René III de Hanau Lichtenberg décide de mettre fin à ce statut et rachète à l’archevêque Lothaire de Mayence le domaine (comprendre la gestion directe) de la seigneurie de Brumath. Ce changement est confirmé par lettres patentes de Louis XV en avril 1718.

 

Pour conclure, le terrier  constitue un véritable cadastre pour la seigneurie ; et pour le seigneur, il représente un titre qui ne peut prêter à contestation, car il est établi devant un notaire.

Le 17 juillet 1793, la Convention abolit toutes les redevances seigneuriales. Les dépositaires de terriers sont tenus de les déposer au greffe des municipalités dans les trois mois pour qu’ils y soient brulés. Mais heureusement, bon nombre de ces documents échappèrent aux flammes. L’unification administrative élaborée après la Révolution entraine la création de « contributions » uniformes pour tout le pays. S’ensuit la question de la réévaluation des biens fonciers, résolue par la loi du 15 septembre 1807 qui prescrit la confection du cadastre général. Il sera achevé en 1850, connu sous le titre de « cadastre napoléonien ».

 

Ce document d’archives est consultable aux Archives municipales et communautaires de Brumath.

 

Sources

 

Archives municipales et communautaires de Brumath, 1G 1. Terrier lieu-dit Oberfeld. 1718

 

A voir aussi sur le même thème

1G 2. Terrier lieu-dit Mutter; Waldungen und den allheissigen Flecten 1718

1G 3. Terrier lieu-dit Niederfeld. 1718

1G 4. Terrier lieu-dit Mittelfeld. 1718

1G 5. Terrier, Erneuerungen Libell uber Viein dem Bann Brumath. 1718

 

 

Bibliographie

Antoine Fischer (dir.), Victor Beyer, François Brockmann, Louis-Marie Coyaud, Philippe Dollinger, Victor Albin Gebus, Willy Guggenbühl, Jean-Jacques Hatt, Roger Henninger et al. (préf. Victor Fischer, ill. Jean Nicolas), Brumath : Destin d'une ville, Strasbourg, Saisons d'Alsace, coll. « Connaissance de l'Alsace », 15 octobre 1958, 1re éd., 18,1 cm × 23,3 cm, couverture couleur, relié, 267 p. (OCLC 7520963)

 

Pour en savoir plus

 

Archives municipales et communautaires de Brumath : 43, route de Geudertheim - 67710 BRUMATH.

Tél. 03.88.52.97.47. - Courriel : archives@brumath.fr

Horaires d’ouverture : mardi et vendredi de 13h30 à 17h.

Agenda Mardi 23 mai

<<     Juin 2017    >>
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Brumath pratique

Carte interactive de Brumath

carte interactive de la commune de Brumath

Vous souhaitez être tenu régulièrement informé de l'actualité de Brumath: abonnez-vous à notre lettre d'information.



Se désabonner

Retrouvez-nous aussi sur notre page Facebook
Découvrez le site de la Communauté d'Agglomération de Haguenau
Découvrez le site de la Communauté de Communes de la Région de Brumath
Ville de Brumath   4 rue Jacques Kablé   BP 28 67171 BRUMATH Cedex   Tél. 03 88 51 02 04 - Fax. 03 88 51 83 45   Contact: info@brumath.fr